Les pubs du Superbowl 2015

Et ça y est, c’est fini.
Une des grands messes de la publicité américaine et mondiale est le SuperBowl, pic d’audience exceptionnel où le spot coûte cette année 4,5 millions de dollars les 30 secondes. Des films mythiques y ont été lancés, comme 1984 d’Apple, Whassup de Budweiser ou Dark Vador de Volkswagen (envie de les revoir ? Cet article en compile). Mais la concurrence est rude, et tout le monde n’aura pas la chance d’engranger des millions de vues et de partages..

Cet article liste les campagnes « officielles » sorties en amont de la finale et le jour J bien sûr. Bien qu’il soit relativement exhaustif, j’ai quand même pratiqué une sélection. Pas de gros coup de coeur cette année, mais quelques exécutions tirent tout de même leur épingle du jeu. Enjoy.

Snickers – The Brady Bunch
Ce qu’il y a de bien avec les campagnes Snickers c’est qu’elles déçoivent rarement. Ils nous avaient déjà teasés, on sentait que ça allait bien se passer. Même si on n’a pas regardé The Brady Bunch dans les ’70s, on apprécie cette version – et son payoff final – avec le sourire.

 
Squarespace – Om
Jeff Bridges qui ôm, c’est parfait. Un site web qui promeut un disque de Jeff Bridges pour s’endormir, mais en fait c’est aussi la pub d’un sublime site pour faire des sites. Je crois qu’on appelle ça une belle campagne intégrée.

 
Supercell – Revenge
Décidément, Supercell, éditeur de jeux pour mobile, investit régulièrement et plutôt avec talent la pub TV. Quand Liam Neeson entre en scène, en pleine promo du dernier « Taken », moi je dis oui.

 
Loctite – Positive Feelings
Du bon WTF par Fallon pour cette marque de SuperGlu.

 
Mercedes – Fable
Après la sortie de l’explication de la disparition des licornes by Canal +, aujourd’hui c’est l’histoire derrière la victoire du lièvre sur la tortue que Mercédes nous livre. Le spot est réalisé par Robert Stromberg, novice en tant que réal de pub mais notamment récompensé aux Oscars pour son travail sur Avatar, excusez du peu.

 
Skittles – Settle it
Baston pour le dernier Skittles jaune dans un village qui n’en est pas à sa première bataille… Par DDB Chicago.

 
TMobile – #Kim’sDataStash
Rigolo, cette mise en scène de Kim qui milite pour un produit que je ne suis pas sûre d’avoir complètement compris mais qui en gros permettrait de conserver sa data non utilisée chaque mois pour… pouvoir consommer les feeds sociaux passionnants de Kim. Un point pour l’autodérision.

TMobile – Data Vulture

 
Visiblement, Kim ça ne suffit pas pour cette histoire de data. TMobile met aussi un vautour au boulot pour le même produit.

Eat 24 – Hangry
Cool, Snoop Dog, c’est sympa ça.
Pour ne pas souffrir de hangriness (hungry+angry), Snoop et Gilbert Gottfried, comédien américain, nous expliquent les symptômes et nous invitent à commander sur Eat 24, equivalent d’AlloResto américain qui communiquera à Los Angeles, San Francisco, Washington, D.C., Miami, et Baltimore.

 
Grubhub – Because Burrito
Contre Eat 24, et diffusé exactement dans les mêmes villes, son concurrent Grubhub lance un burrito volant et violent…

(film sorti depuis quelques mois).

Newcastle – Band of Brands
Si vous avez suivi la campagne teaser en amont, vous avez peut-être déjà vu le spot où la marque impertinente lançait un appel à crowdfunding pour parvenir à se payer un 30″ le jour J.
Certains pensaient que c’était uniquement de la provoc, mais Newcastle est allée jusqu’au bout avec son agence Droga 5 et a tourné un film qui empile pas moins de 36 marques.

D’après AdAge, le spot ne sera diffusé qu’à Palm Springs Californie. En attendant, ce point de vue ironique sur le grand raout publicitaire fera sans doute date.

Kia – The perfect getaway
Trois jours que je vois cette vidéo mais que j’ai la flemme de cliquer sur le lien – oui, la flemme – car Pierce c’est pas plus que ça ma tasse de thé. Ben figurez vous qu’en fait c’est plutôt drôle, enfin j’ai souri.

 
Morphie – All Powerless
Dans le genre film catastrophe, ça a de la gueule et la chute nous rappelle un truc.

 
No more
C’est mieux si on maîtrise l’anglais pour comprendre les subtilités de ce dialogue tiré d’un appel réel entre une femme battue et un opérateur de 911 sur fond d’images de scène de lutte. Efficace et sobre.

 
MacDonald’s – Pay with lovin’
En phase avec son nouveau positionnement sur l’amour, MacDo prépare avec le SuperBowl sa campagne Saint Valentin :

 
Dans un contexte plus que compliqué pour la Marque au pays d’Uncle Sam, je suis curieuse de savoir comment l’initiative sera accueillie…

Budweiser – Lost Dog
Est-ce la pression de toutes les autres Marques qui sortaient leur pub en avance qui a finalement décidé Bud a sortir avant l’heure le sien ? C’est fort possible. En tous cas c’est un choix qu’il ne doivent pas regretter vu qu’en 24H le film est déjà à 11M de vues sur Youtube…

Perso, je n’ai jamais bien compris pourquoi Puppy Love avait fait partie du podium des plus partagés des films 2014, alors vu le démarrage que prend celui ci, peu importe mon avis, ça a l’air bien parti.

Budweiser – Brewed the hard way
Comme pour ses campagnes teaser, où la Marque avait fait un film produit et un film préparant à « Lost Puppy », la Marque a réalisé un diffusé pendant le Superbowl un film produit : se moquant des bières dégustation, la Marque à grands renforts de musique « dramatique » nous explique qu’elle est une bière pour ceux qui aiment vraiment la bière…

 
Bud Light – Real Life Pacman
Cela fait environ 2 semaines que la marque a sorti des teasers. La semaine dernière elle a révélé, 10 jours avant le SuperBowl lui même, le montage entier de 90″ réalisé pour l’événement.
On y découvre un homme à qui une bartender propose un défi : « If I gave you a Bud Light, are you up for whatever’s next ? » L’homme acquiesce, forcément, et se retrouve à jouer une partie « real life » de Pacman. Car le positionnement de la marque, justement, c’est #UpforWhatever.

Perso je ne suis pas fan de ces pseudos « stunts » où l’on essaie de nous faire croire que les personnages piégés ne sont pas des comédiens. Mais bon. Bud light est parmi les premiers à avoir dégainé alors la marque a gagné sa place dans mon article… C’est sans doute le but d’ailleurs.

The Official Victoria’s secret commercial from SuperBowl XLIX
C’est dans les vieux pots que… Je crois que celui ci se passera de commentaires de ma part.

Nissan – With dad
Ils nous avaient teasé sur la relation père-fils, ils nous donnent de la relation père-fils. L’histoire d’un papa qui est souvent loin car il a un travail très très prenant mais qui quand même aime son fils. Et conduit une Nissan.

 
Toyota – My bold Dad
T’es une marque de bagnole t’as pas fait ta pub père-enfant t’as rien compris.
Essaie de ne pas laisser les larmes te monter aux yeux pour voir…

 
Toyota Camry – How Great I Am
On peut dire que question valeur de production ils n’y sont pas allés de main morte chez Toyota. Double inspiration pour cette copy qui met en scène la snowboardeuse Paralympique Amy Purdy et le célèbre discours de Mohammed Ali avant son non moins célèbre combat : rumble in the jungle. Amy Purdy, bronze à Sochi et finaliste de « Danse avec les stars » incarne donc une vision de marque dans le dépassement de soi. Extrait du sublime texte :

« I’ve done something new for this fight, I done wrestled with an alligator, I done tussled with a whale; handcuffed lightning, thrown thunder in jail; only last week, I murdered a rock, injured a stone, hospitalized a brick; I’m so mean I make medicine sick. » »I’m gonna show you how great I am. »

 
Lexus – Let’s Play
Pour les amateurs de bagnole et de voitures télécommandées…

 
Dodge – Wisdom
Des centenaires pleins de sagesse mais surtout qui ont la patate.

 
Jeep Renegade – Beautiful lands
Dans le genre écriture classique avec beaux paysages au programme, ce film Jeep emmène sur un tour du monde pas désagréable du tout à regarder. Avec un message RSE final (« the world is a gift, play responsibly ») qui renvoie sur les actions de la marque liées à l’eau.

 
Coca Cola – Make it happy
Ca part bien, mais en fait c’est pas grand chose…

 
Doritos – Middle Seat
Le user-generated content qui a gagné sa place en finale.

 
Doritos – When Pigs Fly
UGC aussi.

 
Nationwide – Invisible
L’idée est rigolote. Ils ont Matt Damon. On sent que ça aurait dû être mieux que ça. Damned.

 
NFL – SuperBowl Rally
Y’a du beau monde, mais c’est carrément pénible à la longue…

 
Weight Watchers – All you can eat
La Marque pointe du doigt les dérives de l’industrie alimentaire aux USA et ses tentations perpétuelles pour mieux dramatiser le besoin d’accompagnement des gens qui ont décidé de reprendre leur poids en main.

Et d’autres encore…
– la plutôt vulgaire et franchement pas originale pub Carl’s Junior All Natural – ouh la la elle a été interdite de diffusion et la jeune femme a une forte poitrine…
– la fais-moi-un-clip-très-mâle-dans-un-parking-avec-du-beat-baby pour Lexus Make Some Noise
 ou encore la si-on-essayait-de-faire-un-truc-aussi-fort-pour-les-hommes-que-ce-qu’on-fait-pour-les-femmes de Dove Men Tribute to Dads qui, désolée de vous le dire les amis, ne tape pas vraiment aussi juste que sa grande soeur. Aïe les gros sabots à l’apparition du produit, décevant pour une marque qui communique plutôt avec élégance depuis bientôt 10 ans ? Déception.
BMW qui compare dans Newfangled Idea, en toute humilité, sa voiture électrique à internet. Pour cela elle met en scène le sceptisisme de Bryant Gumbel et Katie Couric du Today Show en 1994 face à internet, et leur réaction aujourd’hui face à ce véhicule nouvelle génération.

En attendant un article sur les mécaniques social media de la finale… vous pouvez toujours aller voir du côté des teasers comment les marques avaient préparé le terrain…

Advertisements

4 commentaires Ajoutez le vôtre

Un commentaire ? C'est à vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s