De retour de LeWeb’14

C’était ma première année au salon LeWeb et je remercie encore l’organisation de m’y avoir accueillie en tant que blogger officiel. Impossible de synthétiser en un article le bouillonnement et les enseignements de ces trois journées mais aujourd’hui je voulais, à chaud, vous faire part des réflexions principales qui m’agitent après avoir assisté à ces 3 journées. Un premier résumé en mode « gut feeling », avant de futurs articles plus étayés.

1. We live in a crazy world.

Savez vous que dans la Silicon Valley les GAFA (Google, Amazon, Facebook et consorts) emploient des chercheurs qui s’essaient à repousser les frontières de la mort ? Des gens qui veulent « tuer la mort ». Ça s’appelle le Transhumanisme et certains chez Google pensent que le premier homme qui vivra 1000 ans est déjà né (pour en savoir plus, je vous renvoie à cet article de Nicolas Bordas).

Ecouter Laurent Alexandre, chirurgien et neurobiologiste fondateur de Doctissimo parler de la recherche actuelle en médecine était pour le néophyte que je suis une expérience assez bluffante : prothèses bioniques, séquençage ADN, manipulation du génôme, eugénisme… La biotechnologie pourra changer nos corps et nos esprits.

Toute la médecine connectée produit une quantité phénoménale de data et les gens qui sauront la maîtriser seront les nababs de demain. Laurent Alexandre prédit que les médecins comme les laboratoires perdront le contrôle de l’industrie de la santé au profit des GAFA – encore eux ! – qui maîtrisent les algorithmes.
Article à suivre sur ce sujet d’une grande densité.

2. We live in a scary world.

Bon, y’a déjà des trucs assez scary dans le point précédent. Je vous l’accorde.

Si vous suivez un peu les sujets digitaux vous savez que la question de la sécurité et de la transparence des données pose des questions éthiques majeures. La manière dont Sir Tim Burners-Lee, un des principaux inventeurs du web, met tout cela en perspective vient nourrir la réflexion :

TIm Berners-Lee2Il prêche pour garder le web ouvert. Pour qu’il continue à être une entité mouvante, en co-construction, qui s’enrichit du travail de personnes parfois aux 4 coins de la planète, dans une démarche bienveillante et généreuse. En cela il dénonce les apps qui enferment les usagers dans des systèmes fermés au lieu de les interconnecter dans un espace commun.
Dans le même esprit il prêche pour la neutralité du net. Pour lui, il est impératif que nous n’abandonnions pas nos droits sur nos données et ne les laissions pas aux mains des corporations ou des gouvernements. Vous savez, la manipulation peut être très subtile : un navigateur qui m’affiche tel site plutôt que tel autre et va influer sur mon prochain clic (comment ça, ça existe déjà ?…). Un débit suffisamment ralenti pour me décourager d’accéder à un site politique… L’utilisation de la data peut être aussi simple, efficace et manipulatrice que ça.
Mais il va plus loin. Il dit aussi que les robots contrôlent déjà le monde : c’est eux qui par exemple sur les marchés d’enchères évaluent, analysent et agissent sans que la moindre intervention humaine n’ait lieu. Ils sont en mesure de décider qui il faut embaucher ou pas, dans quelle société il faut investir ou pas. Ils sont capables de se reproduire en s’achetant plus de mémoire directement dans le Cloud.

3. There will be blood on the way.

Bon. C’est pas vraiment un scoop, plus un triste constat. Pour peu que vous fréquentiez des gens qui travaillent dans des grandes entreprises, vous savez que les acteurs du CAC 40 vont mal. La lourdeur de ces entreprises majoritairement centenaires est extrême, et même si le Digital Transformation Forum nous a donné à voir des sociétés qui savaient se réinventer, comme The Guardian par exemple, chacun n’a qu’à regarder son entourage pour prendre le pouls concret de la réalité. Emmanuel Macron ce matin a eu des mots très directs sur cette génération déclinante :

En gros : fini de perfuser les paquebots français qui ne s’en sortent pas, place aux hors bords qui feront la compétitivité et l’employabilité de la France de demain.

4. Optimistic energy is fueling our tomorrows

Maintenant que je vous ai bien plombé l’ambiance, laissez moi vous parler un peu de la relève.

20 ans qu’on nous parle de la crise, du chômage, de récession. Logo LA French TechMais aujourd’hui en France, et dans le monde entier, il y a une génération avec des étoiles dans les yeux qui rêve de changer le monde. Que ce soit le champion national, BlaBlaCar, qu’on ne finit plus de célébrer en mode cocorico, ou des jeunes étudiants même pas encore diplômés et qui en sont déjà à leur deuxième boîte, on a l’impression que rien ne va leur résister – en tous cas c’est l’énergie qui les anime. On est face à une génération qui rêve d’entrepreneuriat, de prise d’initiatives, une génération qui est en train de créer son propre job puisque celle d’avant en est incapable, une génération qui enfin, pour la première fois depuis bien longtemps a foi en son avenir. That feels good.

5. It will always be about the people and the ideas

On a beau faire les bonnes études et acquérir les bonnes compétences au bon moment, les grands succès ont toujours été fondés sur les « grandes » personnes. Pendant ces 3 jours j’ai été frappée par la qualité des intervenants : qu’ils soient médecins, scientifiques, analystes, sportifs de haut niveau, électroniciens, entrepreneurs. Ils faisaient tous preuve d’une grande aisance à l’oral et finesse dans l’analyse, d’une vision claire et d’une énergie incroyables, à commencer par le maître de cérémonie Loic LeMeur. Notre monde change profondément mais ne vous y trompez pas, ce seront toujours les grands hommes qui feront l’histoire.

Voilà une petite portion de ce que j’ai pu vivre pendant ces trois jours. Si vous avez vous aussi eu la chance d’y assister, je serais très heureuse de connaître ce qui vous a le plus marqué lors de l’événement. N’hésitez pas.

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

Un commentaire ? C'est à vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s