Et si votre e-influence vous permettait de réserver des chambres d’hôtel à meilleur prix ?

Lounge hôtel de luxe

C’est en tous cas ce que promet le site Hotelied.com, plateforme de réservation nouvelle génération qui permet à ses clients d’accéder à une remise en fonction de leurs profils social media.

C’est dans un article du telegraph.co.uk que l’information a été repérée. Hotelied.com se veut à la fois curateur d’hôtels de luxe/design et fournisseur de deals imbattables pour ses utilisateurs. L’originalité de sa démarche repose dans la manière dont il revendique publiquement un usage vieux comme le commerce : certains clients ont plus de valeur que d’autres aux yeux d’un propriétaire de business, et les chouchouter c’est entrer dans une logique gagnant-gagnant. Sauf qu’ici tout est public, assumé, et les règles du jeu accessibles à tous.

C’est quoi le principe ?

Concrètement, l’internaute crée son profil sur le site en enregistrant ses programmes de fidélité hôteliers (Accor, Hyatt, Hilton, IHG, Marriott et Starwood), ses programmes de fidélité aériens (pour l’instant BA, TrueBlue, Lufthansa et Virgin), et aussi en associant ses comptes sur les médias sociaux (Facebook, Linkedin, Twitter, Instagram et Google+). Plus il fournit d’informations, plus la sélection d’hôtels et de discounts qui lui sera proposée sera personnalisée. Côté hôtelier, celui-ci aura défini dans son tableau de bord ses populations cibles. C’est en croisant les 2 que le site proposera un discount qui sera unique pour chaque internaute : un hôtel veut attirer des gens qui travaillent dans le business de la mode ? Les informations du profil linkedin permettront à l’usager d’avoir le meilleur prix. Un autre veut être cité sur les réseaux sociaux ? Il choisira de donner le meilleur deal à ceux à forte influence sur lesdits réseaux…

Home page Hotelied.com

Qui n’a pas rêvé d’un site où il pourrait choisir parmi de sublimes hôtels en étant sûr d’avoir accès aux prix plus bas que les plus bas du marché, et donc sans avoir à y passer des heures ? Je vous l’accorde, pour l’instant la sélection d’hotelied.com est réservée aux plus fortunés mais bon, on peut toujours rêver…

Et ça donne quoi ?

A ce jour, Hotelied.com est encore en béta et n’opère que dans 5 villes : New York, Los Angeles, Miami, Portland et Tel Aviv. Le journaliste auteur de l’article dans le Telegraph a mené son expérience jusqu’au bout en cherchant à réserver 2 nuits à New York le 21 novembre prochain. Avec un nombre certes conséquent mais non inatteignable d’environ 1800 followers sur Twitter, il obtient un discount de 20% au Dream Downtown Hotel ($276 au lieu de $345). Après vérification, ce prix est effectivement non seulement introuvable sur le net mais aussi imbattable même en direct auprès de l’hôtel. Sur d’autres hôtels, son e-influence a pu lui apporter jusqu’à 40% (The Metropolitan by Como in Miami).
Le site précise que la réduction maximale auquel les internautes peuvent prétendre est de 50%.

Vers une nouvelle manière d’exploiter les données sociales ?

Un tel système est extrêmement intéressant dans la manière dont il exploite les médias sociaux. D’une part, dans le secteur du tourisme, car il s’appuie sur un insight extrêmement fort : le FOMO (fear of missing out). Autrement dit : aujourd’hui il y a tellement de sites, d’inventaires, d’offres, de manières de réserver sa chambre d’hôtel qu’on met une énergie considérable à trouver l’offre qui va nous convenir. Quel soulagement de penser que peut-être un seul site suffirait à me satisfaire.
Et d’autre part, plus largement car il propose une nouvelle manière d’envisager les médias sociaux : on est loin ici d’avantages exclusifs réservés aux fans facebook (ce qui soit dit en passant est encore peu utilisé par les marques en France), mais dans une démarche beaucoup plus large, qui élabore sur et à partir des profils sociaux des clients, qu’ils soient ou non fans de la page de marque.
D’ailleurs la signature de Hotelied.com est « it pays to be you ».

Alors qu’en pensez vous ? Un modèle qui pourrait être appliqué aux ténors de l’hôtellerie, en sus de leurs programmes de fidélité ? Ou au contraire une porte de sortie pour les petits hôtels qui souffrent trop des marges rognées par les plateformes de réservation ?
Ce qui est sûr, c’est qu’une telle idée pourrait être répliquée sur de nombreux autres secteurs. C’est une autoroute. Seront-ils tous aussi respectueux des données personnelles que hotelied.com affirme l’être, cela reste à prouver… Mais ce type de modèle paraît destiné à se développer.

Publicités

Un commentaire ? C'est à vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s